optimisation processus client

 Réduire la durée d'encaissement de vos ventes

Il est indispensable pour les entreprises d’avoir une vision claire des encaissements à venir, de surveiller leur poste clients pour éviter les risques de défaillance et d’optimiser leur BFR, surtout lorsqu’on sait qu’en France le crédit client représente en moyenne 25% des actifs d’une entreprise et que les défaillances d’entreprises sont dues pour 24% aux impayés clients.

La LME (Loi de Modernisation de l’Economie), entrée en application au 1er janvier 2009, a pour principale mesure la réduction des délais de paiement : 45 jours fin de mois ou 60 jours calendaires à partir de la date d’émission de la facture (hors secteurs déjà réglementés). 

Pour répondre aux contraintes liées à la réglementation et faire face à la conjoncture actuelle, il est crucial d’optimiser et de rationaliser la gestion du poste client, les enjeux sont nombreux pour l’entreprise 

  • Réaliser un meilleur suivi pour réduire significativement les factures échues non réglées.
  • Diminuer les coûts du crédit client et réduire le risque d’impayés, optimiser la relance client et le traitement des litiges.
  • Mieux évaluer et prévoir les besoins en trésorerie.
  • Maîtriser les risques de défaillance par une meilleure connaissance des comptes clients.
  • Anticiper les litiges, satisfaire et augmenter la fidélisation client.
  • Centraliser et partager les informations clients.
  • Impliquer et responsabiliser tous les acteurs impactés par le processus de recouvrement. 

Le respect des délais de règlement légaux conduirait à une augmentation de l’emploi de 2,3 % chez les PME, soit à la création de plus de 100 000 postes.

Factoring et Financement Import

Conseil et Financement du BFR
*